Articles par: Sifiane

FLASH!

FLASH!

Un Anniversaire… Deux Amis… Une Fête Surprise… Ce qui commença comme une belle soirée se terminera en cauchemar… FLASH!  C’est l’histoire de … C’est l’histoire d’un jeune qui a son permis de conduire depuis peu. Il s’apprête à passer une soirée délirante avec ses amis. Il se prépare : déo, parfum, gel, etc. Il négocie avec son père l’emprunt de la voiture familiale et s’en va rejoindre ses potes. Effectivement, la fête est  à son comble. Jusqu’au moment où il trahit la promesse faite à son père de ne pas boire d’alcool. Le drame : le jeune homme provoque un accident entraînant la mort de plusieurs de ses compagnons. Le regret et la culpabilité s’ensuivent… On le sait, la jeunesse est le temps de l’insouciance et des découvertes. Le jeune essaye de dépasser ses propres limites. C’est aussi une période de la vie où on sort beaucoup entre amis, où on est fort influencé par ses pairs et où on rejette au contraire toutes les recommandations faites par des adultes. En même temps, les adultes, censés montrer l’exemple, agissent très souvent selon le principe : « fais ce que je dis, pas ce que je fais », et peuvent adopter des comportements tout aussi dangereux.  Flash est un monologue théâtral, joué en alternance par une jeune femme ou un jeune homme (ou par trois comédiens) et qui suscite une rencontre directe avec le public. De celle-ci peuvent surgir des émotions, une réflexion, voire une remise en question d’attitudes… Fiche technique  Prise en charge de la régie par Wim Geysen Producties. Pour plus de renseignements: – info@wimgeysen.be – rene@wimgeysen.be Le nombre maximum de spectateurs : 300 Durée: 75 minutes Flash! – C’est l’histoire d’un groupe de copains d’environ 18 ans qui fêtent dans une boîte un anniversaire bien arrosé. Au départ bon enfant, le ton de la soirée montre progressivement. Au son d’une musique techno de plus en plus envoûtante, on danse, on drague, on déconne, on s’éclate, on se désaltère, tout va bien. Puis au retour, un défi absurde sur la route mène au drame absolu. Conçue avec des outils à la fois vidéos, musicaux et théâtraux, Flash! a longtemps tourné dans les écoles flamandes avant de s’adresser cette année aux établissements francophones. Promue par deux ASBL aux objectifs sociaux complémentaires « Parents d’enfants victimes de la route » et « Le plaisir du texte »), le spectacle a l’intelligence de ne...

En savoir plus

le Fantastique Collectif à 10 ans !

Si tu ne te reconnais pas dans ces images et que veux être dans un clip d’anniversaire du Collectif, n’hésite pas à nous envoyer l’un ou l’autre photo souvenir en lien avec nos activités et nous créerons un nouveau hommage rien pour ceux qui veulent en être ! (offre valable avant le 31 juin 2018). Bonne fête pendant 10 ans encore...

En savoir plus

La Part de Reine

La Part de Reine

La Part de Reine : page Facebook « La Part de Reine » d ‘Éric-Emmanuel Schmitt “La Part de Reine” ou l’amitié entre un enfant, un SDF et leurs chiens respectif   Texte Synospis : Un décor urbain, un arrêt provisoire de bus et un tas de cartons d’un SDF, un homme en tenue de ville et cartable en cuir, commence un récit personnel. Une histoire composée d’anecdotes d’adolescence et de pensées sur sa relation amicale avec un clochard des années septante. « Que deviennent les oiseaux en hiver, et où dispa­raissent les clochards ? » Grâce à leurs chiens respectifs, le garçon fit connaissance avec un clochard, Clovis. Ils entamèrent des discussions franches… Tel un ange gardien, le narrateur soutiendra maladroitement un SDF. Sous la forme d’un monologue entrecoupé de dialogues sur fond de décor sonores, un spectacle accessible à tous qui décrit bien le lien affectif voire mystique des gens de la rue avec leurs animaux de compagnie. Sur un plan plus didactique, on en apprend aussi sur les politiques de soutien aux SDF. Pour finir, on apprécie le lien amical et ludique qu’un enfant entretient avec un clochard. Une sorte de riche parenthèse philosophique. C’est sur cette simplicité que la pièce compte lancer un débat ré-humanisant les exclus de notre société.   Équipe Interprétation : Gilles Poncelet Mise en scène : Sifiane El Asad Assistanat : François Makanga Prise de son : Stéphane Oertli Décor sonore : Kristien Pottie Création lumière : Patrick Munezero Gestion des visuels : Christian-Michel Joiris Eric-Emmanuel Schmitt En deux décennies, Eric-Emmanuel Schmitt est devenu un des auteurs francophones les plus lus et les plus représentés dans le monde. Plébiscitées tant par le public que par la critique, ses pièces ont été récompensées par plusieurs Molière et le Grand Prix du théâtre de l’Académie française. Ses livres sont traduits en 44 langues et plus de 50 pays jouent régulièrement ses pièces. Selon des statistiques récentes , il est aujourd’hui l’auteur le plus étudié en collèges et en lycées.  Né en 1960, normalien, agrégé de philosophie, docteur, il s’est d’abord fait connaître au théâtre avec La Nuit de Valognes en 1991, puis Le Visiteur, cette rencontre hypothétique entre Freud et peut-être Dieu, devenue un classique du répertoire international. Il écrit  le Cycle de l’Invisible, six récits sur l’enfance et la spiritualité qui rencontrent un immense succès aussi bien sur scène qu’en librairie : Milarepa, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Oscar et la dame rose, L’Enfant de...

En savoir plus

Sifiane

Sifiane

Metteur en scène : né à Bruxelles en 1970, d’un père palestinien et d’une mère belge, Sifiane El Asad a obtenu en 1996, un premier prix en Art de la Parole au Conservatoire Royal de Bruxelles. Depuis le 1er janvier 2008, il dirige le « Fantastique Collectif ». Tout d’abord acteur, il a joué dans « Faust » à Villers-la-Ville mis en scène par D. Scahaise (1993) ; « Carmen » de Biset mis en scène par A.Voisin (1994) ; « Le Voyage de Pinocchio » de Collodi mis en scène par Th. Janssen (1996) ; « L’Écume des Jours » de Boris Vian (1997) ; « Rendez-vous Contes! » mis en scène par Muriel Lejuste au Théatre de la Samaritaine(1998) ; « Traversée nocturne avec William Shakespeare » mis en scène par D. Serron au T.N.B (2000) ; « l’Année du Bac » de J-A. Lacour (2000) ; «  Le lieutenant d’Inishmore » mis en scène par Derek Golby au Théâtre de Poche (2003) ; « Tristan und Isolde » de R. Wagner au Théâtre de la Monnaie (2006). Il a travaillé sur la conception de différents événements « Grand public ». Il a organisé des ateliers de jeu face à la caméra (2003). Il a participé à du raccrochage scolaire par le théâtre et a animé pendant cinq ans des camps de vacances pour enfants de la Ville de Bruxelles. Sifiane est un agitateur de conscience. Il n’a eu de cesse de mettre en scène différents spectacles comme « Aspartame » d’Éric Durnez (2009), « Dagon & Other Macabre Tales » de Howard Philipps Lovecraft (2008), « Rec » en danse théâtre, « Here Now » et « Architexture » en danse contemporaine (2007), « Addolorata » de Marco Micone (2001), «  The Breakfast Club » de John Hughes (2001), « Croisades » de Michel Azama (2000) ; « Rendez-vous Contes du Troisième Type » (1999), « Roberto Zucco » de Bernard Marie Koltès (1999). En 2008, il crée « Je lis. » adaptation de « l’Analphabète » d’Agota Kristof. En 2012, il monte « Je t’embrasse » adapté des « Lettres Sans Frontières » de Roger Job. Touché par les différents maux de nos sociétés, il aime entrer sans complaisance dans l’intimité sociale des personnages et se trouve très souvent à l’origine de plusieurs initiatives aux accents...

En savoir plus

Ludovic Wybo

Ludovic Wybo

passionné par les nouvelles technologies ainsi que les nouveaux médias en ligne. Il a rassemblé sur un portail toutes mes réalisations et mes curiosités www.pastek.be . Son passé est plutôt artistique, il a étudié l’infographie durant mes secondaires pour ensuite se rediriger vers le graphisme publicitaire. Par la suite, il est rapidement retourné à mes amours que sont le web, les applications, et la communication. Il tend à aborder l’énorme secteur du marketing digital, combinant les deux facettes que sont la création ainsi que la monétisation. Comme le reste du Fantastique Collectif, il est très curieux de la culture nippone. D’ailleurs, il est certain que la curiosité est son plus grand trait de caractère. « Diplômé de l’ISFSC en Écriture Multimédia. Je suis passionné des supports en ligne. En effet, jongler avec les différents médias et les outils modernes ont toujours été au centre de mes occupations. Du web au print, du marketing à la communication, j’apprends tous les jours. Je suis toujours à la recherche de nouveau projet, de nouveau concept, je dévore les sites internet et les livres pour parfaire jour après jour mes compétences. Je suis ouvert à toutes propositions...

En savoir plus

Kristien Pottie

Kristien Pottie

artiste flamande. Kristien Pottie née le 21 mars 1971. Elle est comédienne d’origine néerlandophone, mais qui travaille depuis 20 ans des deux côtés du pays, mais elle a fait aussi des projets en France en au Canada. Elle a obtenu un 1er prix Conservatoire Royal de Bruxelles et de Mons en Art Dramatique et déclamation. Elle a suivi une formation de vidéo à l’École de photographie et des techniques visuelles de Laeken. Elle travaille aussi bien dans le théâtre, grand-public comme jeune public, qu’au cinéma, que dans le monde événementiel. Au théâtre : Une vingtaine de pièce de théâtre en français et néerlandais pour jeune et grand publique en tant que comédienne que comme metteuse en scène : Elle a été dirigée par Dominique Serron, Bernard Chemin, Jean-Claude Idée, Christian Dalimier, Jan Verbiest … pour Théâtre de la Guimbarde, Papyrus, Eta-producties, Planète Cultures…. Au Cinéma : Une trentaine de rôles à son actif au cinéma et à la télé. Elle a été dirigée par Jan Bucquoy, Philippe Claudel, Alessandro Bevillacqua, Stéphane Oertli, Boris Kish, Vincent Rouffaer…. Depuis 5 ans elle s’est lancée dans une formation de réalisatrice et a fait plusieurs court-métrages ainsi que plusieurs clips et un documentaire. Elle est actuellement réalisatrice. Notamment de courts-métrages de fiction. Elle vient de sortir un documentaire « CETA, un coup d’état silencieux ? » qui est régulièrement...

En savoir plus

Christian-Michel Joiris

Christian-Michel Joiris

Christian-Michel, alias CMJ, est né un 13 juillet 1975. Il se définit lui-même comme un artisan de l’image. Il est illustrateur, graphiste que photographe. Au fil de ses expériences, il a régulièrement la possibilité de travailler sur des projets vidéos. Depuis plus de 10 ans, au sein de l’administration fédérale belge, il participe à de nombreux projets adressés au public où il utilise compétences en tant que concepteur visuel. Il a régulièrement l’opportunité de travailler, en collaboration avec le Centre dramatique de Wallonie pour l’enfance et la jeunesse (CDWEJ), en tant que photographe. Il a pu couvrir notamment plusieurs éditions des « Rencontres Art à l’École ». Grâce à la confiance des responsables du CDWEJ, il a eu l’opportunité d’exposer des photographies avec Anne Valentin. Au sein du Fantastique Collectif, il se sent d’autant plus dans son élément car il eu l’occasion de monter lui-même sur scène en tant qu’acteur lors de Cabarets littéraires mis en scène par Michel Pirot après la fermeture de l’Athénée royal de Rösrath. Cet ancien professeur de français a mis sur pied plus de 35 spectacles entre 1968 et 2015. En 2015, CMJ a eu la première possibilité de travailler avec Sifiane El Asad dans le projet Sous le Vent « Comme chez toi a 20 ans ». Pour le « Fantastique Collectif », il travaille en ce moment sur le spectacle « Tu n’as rien vu à Fukushima...

En savoir plus

Yannic Duterme

Yannic Duterme

Né le 20 avril 1980. Premier Prix d’art dramatique au Conservatoire Royal de Mons. Il est un des fondateurs du « Fantastique Collectif ». Il est à la genèse de différents projets ayant eu lieu ou encore à créer. Il suit des cours d’escrime avec Jacques Capelle. Il a participé aux ateliers « jeux devant caméra » avec G. Friedman, P-P. Renders et Y. Hanchard. Il a fait des stages ‘Corps et Texte, à armes égales’ avec A. van K. et D. Caffonette. Il travaille sur des stages artistiques pour enfants depuis près de 10 ans. Il a joué dans : « Le Café des Jules » de J. Nollot mis en scène par Claude Frisoni au T.O.L., « Croisades » de M. Azama mis en scène par Sifiane au Collège Saint-Michel « Baby-Meurtre » de F. Dard mis en scène par Fabienne Zimmer au T.O.L., « Israël – Palestine »  mis en scène par Barbara Bua  (Le manège) à la Maison Folie – Arbalétriers « Judas » comédie musicale mis en scène par Jessy-K (Studio jam) au Cirque Royal « Le Minotaure » de Marcel Aymé mis en scène par Eva Paulin au T.O.L., « L’Heure du Lynx » de Per Olov Enquist mis en scène par Philippe Noesen au Théâtre des Casemates. Il termine actuellement un master au Centre d’Étude Théâtrale de...

En savoir plus

François Makanga

François Makanga

Il est né le 18 Février 1983 à Bruxelles, a fait des études universitaires de sciences de la communication en 2005 à l’ULB. Il a joué comme acteur dans diverses productions: un opéra en Muntschouwburg, « Elektra », réalisé par Guy grillage et dans le dernier film de Alexandre Cortès « Incident at sans assylum », une production belgo-américaine, ainsi que acteur dans le théâtre « Traits d’union », une coopération belgo-congolaise ont tous deux joué dans différents endroits au Congo et à Bruxelles. Dans “Agatha de Noël” réalisé par Aurélie Lannoy au théâtre nouvellement ouvert Cuberdon, il est apparu. En partie à cause d’une coopération antérieure et positive avec Sifiane El Asad ils décident de travailler ensemble à nouveau pour ce projet: François Sifiane aidera comme assistant en ligne...

En savoir plus

Tu n’as rien vu à Fukushima

Tu n’as rien vu à Fukushima

Tu N’as Rien Vu à Fukushima page Facebook « Tu n’as rien vu à Fukushima » adapté de la nouvelle de Daniel de Roulet Une pièce de théâtre pour susciter le débat sur la question du nucléaire. Le Fantastique Collectif, s’est penché sur cette œuvre courte mais dense afin d’en faire un théâtre humanitaire. Résumé : Un auteur spécialisé dans la cause du nucléaire, envoie, un courrier électronique à une correspondante japonaise pendant les événements qui secouent Fukushima. Telle une bouteille à la mer sur des réseaux sociaux, il fait part de ses craintes, ses combats et ses sentiments confus, pendant que sous ces yeux défilent des images d’une centrale en pleine déconfiture. Son discours, aura-t-il une quelconque influence sur les événements. Avons-nous le contrôle sur les maux qui rongent notre vaisseau ?   Le spectacle, dans les grosses lignes : Il s’agit d’un monologue entrecoupé de séquence vidéo « interactives ». Thématique, en vrac : sortie du nucléaire… oui, mais, pour quoi ? catastrophes nucléaires : Nagasaki, Hiroshima, Tchernobyl, Fukushima… parcours d’un activiste contemporain trauma via les médias asservis à l’ « instant ». Différence culturelle à travers les tabous Visitez notre site dédié au spectacle ; vous y trouverez : CV, téléchargements, commentaires, etc.   www.rienvu.info Le texte lui-même ne fait que sept page en caractère 12. Combiné avec des projections vidéo, il y aura 50 minutes du spectacle. Les arts numériques arriveront à donner cette image du développement de la pensée de cet homme dans un moment de stress face à une hypothétique disparition. Il a une culture scientifique et littéraire immense, il subit un choc émotionnel puissant pour une amie japonaise à cause du sujet de toutes ses luttes. Quel trouble ! Finalement, nous nous reconnaissons beaucoup en lui. À l’heure où un Black-out électrique menace la Belgique et que les instances favorisent la prise de risque pour ne froisser aucun électorat ; à l’heure où l’ultralibéralisme et l’extrême-droite montent en puissance en Europe ; à l’anniversaire tragique de Fukushima et de Tchernobyl, succède le temps de mettre en place un réseau d’agoras sur ces thèmes. Le théâtre peut être une agora, et l’a souvent été. Nous proposons ce spectacle mêlant théâtre et arts numériques, au service d’un débat sur le nucléaire.   L’auteur : Daniel de Roulet est né le 4 février 1944 à Genève. Après une enfance passée à Saint-Imier, ce fils de pasteur suit une formation d’architecte à l’École polytechnique fédérale de Lausanne. Il travaille ensuite comme informaticien dans de grandes...

En savoir plus