Projets passés

Je t’embrasse

Posté par sur Nov 20, 2014 dans Spectacles Anciens | 0 commentaire

Je t’embrasse

équipe du spectacle: avec Rossandra Nicoletti & Frédéric Kusiak Mise en scène de Sifiane El Asad Assistanat à la mise en scène: Mihaela Fusaru & Yannic Duterme Décors sonores: Benjamin Richard-Foy Régie: Éric Mujana Mbuyamba Costumes: Lola Accessoires : Valérie Leclercq Conseil artistique : Anne-Claire Backes Gicquel Graphisme: Céline De Vos-Brindeau en coproduction avec « Cité Culture », le centre culturel de la Ville de Bruxelles www.fantasticollectif.net Sorti de « Lettres sans frontières par Roger Job », recueil de lettres adressées par des médecins humanitaires à leurs familles et leurs amis entre 1981 et 1994, âge d’or pour certaines ONG. Cette adaptation théâtrale raconte le parcours de « Serge», un jeune médecin qui s’engage sur le terrain humanitaire en 1982. Il veut sauver le monde! Son initiation ne se fera pas sans douleur. La solitude de l’éloignement le conduit à désirer plus son travail sur place qu’un retour, de moins en moins probable, auprès de ses proches. Heureusement une ombre veille sur lui… www.infojetembrasse.wix.com/jetembrasse Nouveau Lieu ! A l’occasion de ce spectacle, nous occuperons un lieu atypique dans une annexe de la Cité Culture. Nous y poserons une structure temporaire capable d’accueillir plus de 120 spectateurs. Tous les éléments d’une salle de spectacle seront disposés: bar, accueil, salle, toilettes… Nous espérons ainsi convaincre de la nécessité d’affecter ce lieu à la création et à la diffusion. Une raison de plus, de nous y rejoindre. avec le soutien de : le «SKarab Théâtre» , « Art & Vie », « Novaedes », « Loca-Déco » & «Art.27»   « Panshir, Afghanistan. Été 1981.  Quelques lignes pour te dire… Que parfois, la solitude et la détresse me nouent le ventre. Que parfois le soir, j’éteins la lampe à pétrole et j’écoute les bombardements Je les sens venir à moi et je voudrais sortir tout de suite et courir vers les montagnes. Mais je n’ose pas réveiller les autres, j’ai peur du ridicule. L’angoisse me prend à la gorge et je m’assieds sur mon matelas, l’oreille tendue, entendant venir l’un après l’autre les bruits sourds des canons si proches. Je pense qu’on est fou de venir au milieu de tout cela.Qu’on peut mourir tout à coup, sans avoir le temps de rien… »     Sorti de Lettres sans frontières par Roger Job, recueil de correspondances de l’étranger, par des médecins sans frontières entre la fin des années 80 et le milieu des années 90. Ce projet là, est une concrétisation de l’envie d’un des membres du Fantastique Collectif, de mettre sur scène des textes pour lesquels il avait une certaine affection. Ayant lu une partie des lettres, le projet a été porté à l’attention de M.S.F. et de l’auteur. Apparemment rien ne les retenait que nous en fassions un spectacle complet. La motivation du groupe de monter cette œuvre, est le caractère valorisant d’une action didactique historique, qui rappelle les valeurs de générosité et de volonté d’êtres humains face au verrouillage bureaucratique mondial. Affirmer des choix aussi sacrificiels soient-ils, donne un reflet d’espoir dans une société d’obligation. Il fut un temps vraiment pas si éloigné où des gens allaient en sauver des inconnus par la simple conviction que c’était louable. C’est cela que nous trouvons fantastique et c’est cela nous voulons montrer. Les vrais héros sont en nous. Adaptation théâtrale des « Lettres sans Frontières » recueillies par le photo-journaliste...

en savoir plus

Venavi

Posté par sur Juin 23, 2014 dans Spectacles Anciens | 0 commentaire

Venavi

Venavi ou Pourquoi ma sœur ne va pas bien   Texte et mise en scène: Rodrigue Yao Norman Assistant à la mise en scène: Yvain Juillard Interprétation: William Kappoy Eclairages: Thomas Kazakos Production: Compagnie BIOV’ART Partenaire: Fantastique Collectif Contact: rodrigony@yahoo.fr Tel: (32) 485 699 660 Dossier Complet       La Pièce Akouélé et Akouété sont des faux jumeaux. Peu de temps après leur naissance, Akouété, le garçon, décède mais, là-bas, dans ce petit village d’Afrique, les grandes personnes racontent qu’il est allé dans la forêt chercher du bois et donc on l’attend. Akouélé, sa soeur, surtout l’attend, depuis des années maintenant, et voilà pourquoi elle ne va pas bien. D’autres disent qu’elle est folle… Sous la forme d’une âme qui erre, Akouété, le frère revient livrer à qui peut entendre la voix des fantômes les origines du mal de sa sœur. Qu’en est-il des vérités que l’on doit aux enfants ? Jusqu’où peut nous mener notre volonté de protéger les enfants parfois malgré eux ? Ni morbide, ni moralisatrice, la pièce aborde humour et tendresse les thématiques du secret, du besoin de vérité des enfants et de la perte d’un être cher.   L’Équipe Rodrigue Norman, auteur et metteur en scène Metteur en scène et dramaturge né en 1980, Rodrigue Norman est originaire du Togo où il s’est très tôt fait connaître par ses pièces créées au sein de sa compagnie « les 3C » et diffusées à travers l’Afrique, la France, l’Angleterre et la république tchèque. Dramaturge, il a été lauréat de plusieurs bourses (Beaumarchais en 2005, Wallonie Bruxelles Théâtre en 2006, et SACD France en 2010) et publié Trans’aheliennes(Lansman, 2004), Tobbie, frères et sœurs ont la douleur (Lansman, 2005) Chronique des annéesdu partir (Découvertes du Burkina, 2008). Metteur en scène, il a créé plusieurs de ses pièces et celles d’autres auteurs. La plus marquante reste Ndo Kela ou l’initiation avortée de Koulsy Lamko co-produite par la Comédie Française et présentée en 2005 au Théâtre du Vieux-Colombier à Paris. En 2006, après un séjour de cinq années en Belgique et à la suite d’une réflexion née de sa pratique théâtrale en Afrique et son passage à l’INSAS (section mise en scène), il part créer au Togo son école de théâtre (Ecole du Studio Théâtre d’art de Lomé) où plusieurs professionnels du théâtre du monde entier et amateurs de théâtre togolais se sont croisés et échangés leurs pratiques et expériences durant trois années.   William Kappoy, l’interprète Après une formation à l’école d’acteur de Parallax où il a abordé des auteurs comme Shakespeare,Tennessee Williams, Eugene O’Neill, Arthur Miller, Woody Allen, William Kappoy a surtout travaillé comme acteur au Cinéma. C’est en juillet 2011 que remonte sa rencontre avec Rodrigue Norman au travers d’un atelier que ce dernier a dirigé au Théâtre de Poche à Bruxelles.  Spectacle accessible dès 8...

en savoir plus

La Chèvre qui Rit

Posté par sur Avr 16, 2014 dans Spectacles Anciens | 0 commentaire

La Chèvre qui Rit

« La Chèvre qui Rit », comédie à sketchs Comédie sociale mettant en perspective les manières et les habitudes africaines.  Tout en taquinant la communauté africaine de Belgique, en la faisant rire le spectacle permet au public, par l’humour, de s’interroger sur lui-même et son environnement. Le contexte est particulier car il revient à passer une soirée dans un cadre de restauration africaine valorisée par des textes rafraîchissant de dérision. Ce repas-spectacle est accessible. (Le projet a été inauguré le 11 mai 2014 à 18hau « Kuumba » rue de la Paix, 35 – 1050 Bruxelles) Prochaine date : Votre séquence humour avec Doudou Ntumba et Pascale Kinanga, mise en scène par Dada Stella Kitoga chez Maria Clara ART Point. Réservations : mwaadiasbl@gmail.com Ce spectacle est une production de « M’WAADI asbl », en partenariat avec « CHANGE » asbl , Malukai asbl et le « Fantastique Collectif ». Concept : Valoriser les espaces gastronomiques en créant un événement humoristiques dans votre établissement, qui imprimera sa présence dans l’esprit des gens, dans les radios communautaires, dans les réseau sociaux, au cœur des événements connexes. Faire vivre votre lieu de façon originale…. Contact : mwaadiasbl@gmail.com    L’Équipe :           Edwige N’dabian : comédienne Yves-Marina Gnahoua : comédienne Elle obtient successivement en 1998 et 1999, un Premiuer Prix en Art Dramatique et Déclamation au Conservatoire Royal de Bruxelles. Plus tard elle jouera… 2007 – 2009 « La Traversée de la Mort » mis en scène par Jamal Youssfi 2006 « Ce que Senghor dit encore aux femmes » 2005″Martino », une coproduction KVS/Green Light et DASTheater, mise en scène par Raven Ruel 2005 « Ville en Soie », création de KVS, Dito’Dito et le KunstenFESTIVALdesArts, et Théâtre National 2004 « Les Nègres » de Jean-Genet ; mise en scène par Dominique Serron 2003 – 2005 « La violence » (récital de poésie) au Théâtre Poème 2003 – 2004 « Bintou » de Koffi Kwahulé ; mise en scène de Rosa Gasquet, Théâtre Océan Nord et Centre Jacques Franck 2001″Jeux d’Intérieur » de Jacques De Decker dans une mise en scène de    Sue Blackwell 2002“Intermezzo” de Jean Giraudoux, mis en scène par Herbert Rolland, Théâtre de la Vie 2002 « Les Troyennes » d’Euripide, mis en scène par Jacques Neefs, Théâtre Royal du Parc 2001 – 2003 « Le Médecin Malgré Lui » de Molière, mis en scène par Herbert Rolland 1998 Rôle “Les Héros de mon Enfance” de Michel Tremblay mise en scène de Thierry Janssen, Théâtre des Riches-Claires 1998 “Comme des Flèches” de Kousy Lamko À l’écran, on a pu la voir dans … – « Einstein était un réfugié « , court-métrage de Solange Cicurel, avril 2010 – « Le Grand Jeu « , court-métrage de Sylvestre Sbille, fév 2010 – « Oscar et la Dame Rose « , long-métrage cinématographique d’Eric-Emmanuel Schmitt, oct 2008 – “Nuit Noire”, long-métrage cinématographique d’Olivier Smolders, mai – juin 2002  Tshilombo Imhotep : interprétation et mise en scène En 1996, il obtient son Premier Prix Section Art Dramatique au Conservatoire Royal de Bruxelles. Par la suite il jouera dans des styles divers. Devant la caméra, dans « Les oiseaux du ciel », « Africains poids-moyens », « L’évangile selon Aîmé », « Un fils sans histoire », « Casablanca Driver », « Changement de régime » et « Dédales » . Depuis 2007, il a mis en scène « Le Viol de la petite cerise noire », « Cendrillon ou la Fièvre Africaine » et s’attaque aujourd’hui à ce nouveau...

en savoir plus

Mukashi Mukashi 昔々

Posté par sur Avr 20, 2013 dans Spectacles Anciens | 0 commentaire

Mukashi Mukashi 昔々

Deux « Gaïto’s » ou « Bonhommes Kamisshibaï » débarquent avec chargement porté sur les épaules. Un grand drap renferme des instruments de musique et un butaï. Les deux ouvriers traditionnels japonais, sont cérémonieux et précis. Grâce à trois petites histoires traditionnels, ils vont nous faire voyager dans cet univers ancestral du manga rudimentaire. « Issun Boshi », « Le Moineau à la langue coupée », « Yamamba ou comment gober une sorcière » et « la Grue Reconnaissante ». Deux grands gaillards aux traits européens mais en tenues ouvrières japonaises des années 50, disposent un « butaï » sur la place du marché. Ils chantonnent et marmonnent. Ils se permettent de pratiquer un art traditionnel japonais, le kamishibaï. Ils narrent en français des contes profondément ancrés dans la culture du japon. Ces histoires, apparaissent sous forme d’images commentées par de la musique aux accents nippons. avec Thierry Hercod & Yannic Duterme mise en scène de Sifiane El Asad conseils artistiques  par Nao Hiyoshi [Show picture list] Musicien : Thierry Hercod Né le 22 novembre 1959 à Belfort Il aime voyager à travers les disques et les livres. Mon livre préféré, c’est le « Capitaine Fracasse », qui parle d’une troupe d’acteurs ambulants. Il a eu la chance de jouer pour Peter Gabriel. Il a voulu faire de la musique lorsque il a entendu l’histoire de la vie de Mozart à l’âge de 5 ans. Il a suivi des cours de piano et de solfège de mes 7 à ses 12 ans. à 15 ans, il a commencé à suivre des cours de guitare. À ses 16, il a démarré des groupes folks. De ses 18 à ses 34 ans il a joué de la musique dans les rues d’Allemagne, de Suisse, de France, du Luxembourg et en Belgique. Depuis des années il joue plus de vingt instruments de musique, dont des cithares, plusieurs flûtes, plusieurs percussions. Il joue actuellement « Stoel » dans le spectacle à succès « les déménageurs ». Il joue aussi pour le groupe « Thea and thé mugs” et le spectacle “Isapo” Comédien : Yannic Duterme Né le 20 avril 1980 Premier Prix d’art dramatique au Conservatoire Royal de Mons. Il est un des fondateurs du « Fantastique Collectif ». Il est à la genèse de différents projets ayant eu lieu ou encore à créer. Il suit des cours d’escrime avec Jacques Capelle. Il a participé aux ateliers « jeux devant caméra » avec G. Friedman, P-P. Renders et Y. Hanchard. Il a fait des stages ‘Corps et Texte, à armes égales’ avec A. van K. et D. Caffonette. Il travaille sur des stages artistiques pour enfants depuis près de 10 ans. Il a joué dans : « Le Café des Jules » de J. Nollot mis en scène par Claude Frisoni au T.O.L., « Croisades » de M. Azama mis en scène par Sifiane au Collège Saint-Michel « Baby-Meurtre » de F. Dard mis en scène par Fabienne Zimmer au T.O.L., « Israël – Palestine »  mis en scène par Barbara Bua  (Le manège) à la Maison Folie – Arbalétriers « Judas » comédie musicale mis en scène par Jessy-K (Studio jam) au Cirque Royal « Le Minotaure » de Marcel Aymé mis en scène par Eva Paulin au T.O.L., « L’Heure du Lynx » de Per Olov Enquist mis en scène par Philippe Noesen au Théâtre des Casemates Metteur en scène : Sifiane El Asad Né à Bruxelles en 1970, d’un père palestinien et d’une mère belge, Sifiane El Asad a obtenu en 1996, un premier prix...

en savoir plus

Aspartame

Posté par sur Mar 29, 2013 dans Spectacles Anciens | 0 commentaire

Aspartame

 « L’abus de biens et de consommation est un fardeau qui rétrécit l’existence. L’absence d’encombrement procure de l’espace pour penser, et sans doute même pour comprendre. » John Pawson, Extrait de Minimum   Lisa se retrouve dans l’appartement de sa sœur jumelle, Maria, pour ranger ses affaires. Elle n’avait plus eu  de ses nouvelles depuis quinze ans. Or Maria s’est tuée dans un accident de voiture. En mettant de l’ordre, Lisa va découvrir des tickets de caisse derrière lesquels Maria notait des réflexions, des poèmes…, une sorte de journal intime. C’est ainsi qu’elle découvrira quelle était la vie de Maria: une vie très stressante partagée entre le travail, les achats et la solitude. Dans cet appartement, les objets semblent vivre et faire revivre Maria On suit quelques scènes de sa vie, quelques-uns de ses états d’âme et son désarroi final. Entre deux tickets de caisses ramassés par Lisa, Maria nous apparaît tel un fantôme. Elle se raconte avec humour. Elle travaille dur et consomme à corps perdu. Elle aime faire des trouvailles. C’est la compétition, comme dans sa boîte où elle est secrétaire de direction. Sa vie semble structurée et remplie. Mais la pression monte, l’entreprise délocalise et licencie.  Quand son entreprise déménage, elle perd son emploi et avec, son pouvoir d’achat… La vie est à revoir… Les tickets de caisse accumulent les bouteilles d’alcool et les boîtes de tomates pelées. Les amis disparaissent, Maria tient bon puis craque. Reste un journal intime écrit sur des tickets de caisse…   Message : Aspartame, par le biais d’un drame, fait contraster deux philosophies de vie. L’une comble son vide avec des promotions, l’autre a trouvé la douceur de vivre dans l’exil. Plus qu’une satire de nos « boulimies de consommation », elle brosse à travers l’histoire de Maria et Lisa, le portrait doux-amer d’un quotidien que l’on tente vainement de fuir quand s’installe la solitude. On retrouve l’écriture orale, pointue et limpide, teintée d’humour d’Eric Durnez. (dixit Nurten AKA et Nathalie Delage.) Extraits : Maria : « Faut apprendre à aimer la lutte, aimer la compétition, tu verras, ça devient une drogue, une vraie drogue.  Si tu t’arrêtes, si tu commences à réfléchir, à te plaindre, t’es foutue, Viviane, t’es morte.  Le train ne s’arrête pas.  Tu as voulu respirer deux minutes sur un banc, le train est reparti, la gare abandonnée, tu n’as rien vu venir.  Moi, la pression j’aime ça.  Le stress, les résultats, les objectifs plus 25, c’est un jeu, Viviane, une sorte de grand jeu, c’est comme ça qu’il faut le prendre, un grand jeu… Je lui ai dit à Viviane. »   Lisa : «Elle a répété au moins vingt fois que tu n’étais pas du genre à te laisser aller, à te poser trop de questions … et puis ta situation, ta belle situation, toute l’énergie que tu donnais à ton travail, ta carrière, ta confiance en la vie , inébranlable… Ça...

en savoir plus

Dagon

Posté par sur Mar 26, 2013 dans Spectacles Anciens | 0 commentaire

Dagon

Dagon & Other Macabre Tales Ça se passe en 1922, dans un débit de boisson assimilé au « Commercial House ». Deux clients moqueurs, lisent tour à tourdes nouvelles sorties de la publication « Weird Tales », sensées leur faire peur… Il s’agit de nouvelles de Howard – Phillips Lovecraft. Celui-là, prétend avoir vu des choses terrifiantes. Les trois hommes découvrent ses déclarations et ses souvenirs. Soudain les lumières s’éteignent. Au retour de la lumière, un nouveau client caché par une cape, est assis dans un coin de l’établissement… Il va leur faire passer l’envie de rire. A des tables en bois, et en costumes d’époque, les acteurs liront et conteront, des nouvelles sorties du recueil « Dagon & other macabre tales » de Howard – Phillips Lovecraft. D’une manière ou d’une autre, toutes les nouvelles du « Dagon » seront abordées. Si vous voulez passez un moment intime et chaleureux avec des créatures, n’hésitez pas, venez assister à « Dagon & Other Macabre...

en savoir plus